1. FRANCE. Le president Macron aurait-il oublie le role de la Russie lors des conflits de 1914-1918 et de 1939-1945?

in Conflicts 2018 · Europe 2018 · FR · France 2018 · Macron 2018 · Person · Politics 2018 · Russia. 2018 · Skepticism 2018 · YOUTUBE 2018 47 views / 0 comments
          
95% посетителей прочитало эту публикацию

Балканы        Балтийская    Германия     Франция     Европа        Россия     Дунай

GEOMETR.IT     atlantico.fr

 

* Sans une entente avec la Russie, комментарий pouvons-nous srieusement penser placer le continent europen en situation d’quilibre avec l’Asie?

 YOUTUBE 2018   1914-1918. La grande guerre est dclare. Документальная история.

YOUTUBE 2018    Битва при Вердене в июне 1916 года, с кратким взглядом на гражданскую жизнь во Франции в то время.

 YOUTUBE 2018   11 ноября 1918 года, le dernier assaut pour l’armistice.

1 — Druaration de guerre depuis Verdun?

 YOUTUBE 2018   1914-1918. La grande guerre est dclare. Документальная история.

Emmanuel Macron a entam une tourne commmorative, cent ans aprs la fin de la Premire Guerre mondiale. Le mardi 6 novembre 2018, il tait  Verdun, capitale de la paix, lieu plus que symbolique o, en 843, s’affirmrent pour la premire fois, dans un texte officiel, clairement, une langue “franaise” et une langue “allemande”, base de la construction progressive des Etats nationaux.

C’est  Verdun toujours qu’un millnaire plus tard la France et l’Allemagne, lointaines hritires de la “Francie occidentale” et de la “Francie orientale”, se livrrent  la plus terrible bataille de la Premire Guerre mondiale.

En dix mois, 700 000 soldats en tout furent tus, presque autant du ct allemand que du ct franais. C’est le moment de se souvenir. En 1984, pour le 70 anniversaire du dclenchement de la Premire Guerre mondiale, Franois Mitterrand et Helmut Kohl s’taient spontanment donn la main pendant la crmonie. La photo, peut-tre plus mouvante encore que celle montrant le Gnral de Gaulle et le Chancelier Adenauer  la cathdrale de Reims, a fait le tour du monde et symbolise la rconciliation entre les ennemis d’hier.

Aujourd’hui, Emmanuel Macron tait seul; c’est seulement samedi 10 novembre qu’il retrouvera la Chancelire,  Rethondes, lieu o furent signs les armistices de novembre 1918 et de juin 1940. L’ensemble des commmorations est, nous a-t-on dit, ddi au thme de la paix.

Certains commentateurs ont regrett qu’il n’y ait pas de dfil militaire. Mais c’est ainsi, le prsident a invit la Chancelire allemande  prononcer le discours d’ouverture du Forum sur la paix.

Il n’en est que plus paradoxal qu’Emmanuel Macron ait choisi Verdun pour faire une dclaration qui contredit largement l’esprit annonc des commmorations.

Je ne parlerai pas ici du ct paradoxal qui consiste  instrumentaliser la mmoire de la Grande Guerre au point de transformer la semaine de recueillement en opration de communication politique destine  mettre en scne un prsident qui ne frquente pas seulement la France des grandes mtropoles, la “France d’en haut”, mais sillonne des villes moyennes, visite des sites industriels en difficult entre ses discours de commmoration. Non, restons dans le cadre dfini de la commmoration, de la guerre et de la paix.

*   N’est-il pas proprement stupfiant d’avoir choisi Verdun pour, lors d’un entretien radiophonique, en appeler  la cration d’une “vraie arme europenne” et dsigner un ennemi, explicitement, la Russie?

2  —  Cette Russie souvent autoritaire mais  qui la Rpublique franaise doit d’exister encore

YOUTUBE 2018   The Battle of Verdun through June 1916, with a brief look at the civilian life in France at the time.

Vous avouerez qu’il est pour le moins tonnant d’entendre dans la bouche d’un chef de l’Etat en pleine commmoration pacifique: “On ne protgera pas les Europens si on ne dcide pas d’avoir une vraie arme europenne face  la Russie qui est  nos frontires et qui a montr qu’elle pouvait tre menaante”.

Peu importe qu’Emmanuel Macron nuance ensuite son propos en disant souhaiter un “dialogue de scurit avec la Russie”. Les propos essentiels sont surprenants  quelques jours de l’accueil du prsident Poutine  Paris, dans le cadre des commmorations.

*    Surtout, quels que soient les griefs que l’on puisse avoir vis—vis de la Russie actuelle ou de son gouvernement, est-ce le moment de mettre en avant des contentieux ou bien de se rappeler ce qui nous rapproche?

S’agit-il de rsoudre des disputes entre dirigeants de 2018 ou bien de se recueillir devant l’hrosme et la souffrance des peuples en 1914-1918 ?

 Commmorer la Grande Guerre et exalter la paix, n’inclut-il pas de se souvenir que sans le combat hroque et les pertes normes de l’arme tsariste  l’automne 1914, l’arme allemande aurait eu suffisamment de divisions  ramener vers l’ouest pour craser notre arme?

 N’est-ce pas le moment de rendre hommage au million huit-cent mille morts de l’arme russe?

Ne doit-on pas quitter la politique contemporaine pour se rappeler le paradoxe d’un peuple, d’un empire, russes, qui, aussi coercitifs fussent-ils, ont par deux fois sauv notre rgime rpublicain au XX sicle?

 En 1914-1917, en lui permettant de se renforcer suffisamment pour contenir la pousse de l’arme impriale?

 Entre 1941 et 1945 pour vaincre le nazisme et permettre au Gnral de Gaulle de rinstaller la Rpublique?

Cinq millions de morts, civils et militaires, pendant la Premire Guerre mondiale; vingt-sept millions de morts, civils et militaires, entre 1941 et 1945. Tel est le tribut pay par l’Empire des tsars puis l’Union Sovitique  la dfense de la libert en Europe.

Nous avons vainement attendu un geste des Europens de l’Ouest envers la Russie en 1989-1990. Jamais aucun chancelier allemand n’est all  Moscou pour y dployer l’quivalent de la visite  Reims, de l’agenouillement de Willy Brandt  Varsovie ou de la poigne de mains de Verdun.

Et mme si l’on a dcid de dtester sans nuances  les gouvernants et les rgimes russes successifs, il serait adquat, durant dix jours, de penser en priorit aux peuples. En particulier quand on a pour ambition de faire reculer les populismes.

 *   Nos dirigeants se rendent-ils compte que, jusque dans la forme qu’ils donnent  leurs commmorations, ils mettent  distance les soutiers de l’histoire, les humbles et les pauvres qui fournirent le gros des combattants?

N’est-ce pas une semaine o parler de tous ceux qui, trop souvent dans les deux derniers sicles, ont d supporter les consquences de dcisions prises par des dirigeants coups du peuple?

3  —  Instrumentalisation anti-russe de la dissuasion nuclaire franaise?

 YOUTUBE 2018  11 novembre 1918, le dernier assaut pour l’armistice.

Mme si nous dcidions d’abandonner la cause des peuples, il y a bien d’autres critiques  formuler envers la dclaration du prsident franais sur les ondes d’Europe 1. Je comprends bien que si l’on veut une arme, une “vraie arme”, il faut un “vrai ennemi”.

Cependant Emmanuel Macron se rend-il compte de ce qu’il dclenche en mettant le doigt dans l’engrenage d’une structuration de la dfense europenne  la fois mancipe des Etats-Unis (“On doit avoir une Europe qui se dfend davantage seule, sans dpendre seulement des Etats-Unis, et de manire plus souveraine”) et tourne contre la Russie?

Lorque le Gnral de Gaulle prnait l’mergence d’une “Europe europenne”, elle devait bien s’manciper des Etats-Unis et en mme temps construire une architecture de scurit avec la Russie.

L’un ne pouvait pas aller sans l’autre aux yeux du fondateur de la V Rpublique. Ajoutons que si nous croyons  l’Europe, si nous voulons tre fidles  l’esprit de paix qui constitue le soubassement de l’difice europen organis, il nous faut de toutes nos forces refuser l’ide d’une “dfense europenne”  la fois anti-amricaine et anti-russe.

Regardons de plus prs, en effet, ce qui est en train de de passer. Rien de plus instructif que de lire le dossier que consacre la revue allemande Internationale Politik, dite par le think tank quasi-gouvernemental Deutsche Gesellschaft fr auswrtige Politik (Socit Allemande de Politique Etrangre) dans son dition date de novembre-dcembre 2018  la “nuclarisation de la dfense europenne”.

*   Vive  l’Europe europenne ! Mais fonde sur le bon sens de ses peuples et non sur les lucubrations idologiques de dirigeants sans repres.

* * *

FEAR. FEAR. Трамп в Белом доме. По книге R. Woodward`a 24.09.2018

THE WEST. Есть ли у Европы Воля к Выживанию? 24.09.2018

ЕВРОПА и Членовредительство Её 24.09.2018

Ребята, Евросоюз — это 28 козлов отпущения! 24.09.2018

Тriangle Москва-Стамбул-Будапешт или ТРЕУХ?  24.09.2018

Немецкая Тюрьма — это Соленная Свинячья Голова 24.09.2018

АНТИФА КАК ФА? 24.09.2018

Trudności po bałkańsku  24.09.2018

GEOMETR.IT

Добавить комментарий

Your email address will not be published.